SoftMoc : De kiosque de centre commercial à entreprise nationale

September 8, 2015

softmoc-merchant-small-business-moneris

Initialement nommée The Great Canadian Moccasin Company, SoftMoc a fait ses débuts dans les années 80 avec un seul lieu de vente dans le Toronto Eaton Centre. À l’époque, l’entreprise vendait seulement des mocassins, des chaussures à l’histoire riche remontant aux populations autochtones du Canada. Toutefois, puisque SoftMoc n’était pas une marque assez connue pour avoir une vitrine, elle vendait ses mocassins à partir d’un petit kiosque dans le centre commercial.

Après 25 ans en affaires, SoftMoc compte maintenant plus de 105 lieux de vente au Canada, et elle attribue sa croissance constante à son engagement envers les valeurs avec lesquelles elle a démarré, il y a plus de trois décennies.

Nous avons discuté avec Jeffery Chiasson, directeur financier chez SoftMoc, qui nous a expliqué comment cet engagement envers les valeurs, en apparence peu important, a créé un attrait national pour l’entreprise.

 

Comment SoftMoc a-t-elle fait ses débuts?

The Great Canadian Moccasin Company a connu du succès grâce à son kiosque dans le Toronto Eaton Center. Après quelques années, l’entreprise a ouvert un magasin avec vitrine, et a adopté le nom SoftMoc. Nous développions l’entreprise afin de pouvoir accueillir une plus grande variété de chaussures; nous voulions être certains que notre nom véhiculait cette idée à nos clients, sans pour autant perdre nos racines. Nous voulions que les gens sachent que nous vendons plus que des mocassins.

 

Quels ont été les facteurs déterminants du succès continu de SoftMoc?

Nous pensons qu’être demeurés fidèles aux valeurs qui nous ont menés là où nous sommes rendus aujourd’hui a été un élément essentiel du succès de SoftMoc. Nous voulons être certains que les gens sachent qui nous sommes et ce que nous représentons – un excellent produit à prix formidable, et un excellent service; c’est ce que SoftMoc a toujours représenté pour nos clients.

Grâce à nos lieux de vente partout au Canada, nous sommes maintenant connus comme le magasin canadien de chaussures confortables pour la famille. L’identité canadienne fait aussi partie intégrante de notre marque. L’organisation est demeurée optimisée et efficace tout au long de notre expansion. En passant d’un seul kiosque à Toronto à plus de 100 magasins, nous avons conservé un personnel de bureau réduit et très uni. Seulement 22 personnes travaillent au siège social de l’entreprise, et nous ne ressentons pas le besoin d’en ajouter. Les membres de notre personnel sont experts dans leur domaine et experts dans l’entreprise. Nous pensons que nous travaillons intelligemment en gardant nos employés clés plutôt qu’en agrandissant le service simplement parce que l’entreprise grandit. Le dévouement et l’expertise que démontrent nos employés contribuent à notre succès continu.

softmoc-store-front

 

Qu’est-ce qui vous distingue des autres commerçants de chaussures?

Nous nous efforçons de tout faire. Nous ne vendons pas de produits bon marché. Nous ne sommes pas intéressés à offrir des chaussures de bas de gamme ou les chaussures les moins chères; SoftMoc veille à offrir d’excellents produits et à avoir d’excellents employés pour soutenir ces produits.

 

Quelles leçons avez-vous apprises en cours de route?

Il faut rester fidèles à nos convictions, respecter les valeurs qui ont établi la marque et ne pas nous en éloigner lorsque nous connaissons du succès. Le succès apporte souvent davantage d’occasions, et poursuivre nos rêves peut sembler attrayant. Nos clients savent que malgré notre croissance, nous maintenons le même engagement envers la qualité de nos produits et de nos services; ils peuvent s’attendre à recevoir les mêmes produits exceptionnels que nous avons toujours offerts.

Nous avons aussi appris l’importance de développer des partenariats à long terme avec des experts comme les fournisseurs de produits, les fournisseurs de services et les professionnels des services financiers. Par exemple, une banque peut aider de petites entreprises en ce qui concerne les aspects financiers d’une croissance et d’une expansion nationales. Les tenants et aboutissants d’une telle croissance sont familiers à ces professionnels des finances; ils peuvent donc vous offrir énormément de soutien pour faciliter la transition.

Les partenaires de ce genre sont des experts dans leur domaine et sont toujours heureux de vous aider; n’hésitez donc pas à leur demander conseil lorsque vous en avez besoin.

 

Quels partenariats à long terme vous ont offert un tel soutien?

En plus de notre banque, comme nous l’avons expliqué plus haut, nous avons dû nous occuper du traitement des paiements très tôt. Conclure une vente devrait être la partie la plus simple du processus de vente et, pour cela, il faut une solution de traitement des paiements fiable et rapide. Une des pires choses qui peut se produire lors d’une vente est de passer beaucoup de temps à aider un client pour ensuite être confronté à un problème de système de traitement des paiements dans les derniers moments du processus de vente.

RBC (Banque Royale du Canada) nous a recommandé de faire affaire avec Moneris pour cet aspect de notre entreprise, et nous faisons affaire avec elle depuis de nombreuses années.

Nous cherchions une entreprise de traitement des paiements qui pourrait comprendre notre petite entreprise, et nous voulions rendre cet aspect de la transaction facile et confortable pour le client. Une entreprise de traitement des paiements doit avoir la flexibilité nécessaire pour aider l’entreprise lors des différentes phases de croissance, ce que Moneris a été en mesure d’offrir. C’est un très bon exemple d’un partenariat à long terme qui nous a vraiment aidés à devenir une entreprise de chaussures nationale. Moneris nous a offert la flexibilité et l’expertise dont nous avions besoin pour servir correctement les nombreux magasins que nous possédons, peu importe leur emplacement. Avoir le même niveau de service malgré l’emplacement géographique est un véritable avantage.

softmoc-online-selling-moneris

Croyez-le ou non, SoftMoc a été l’une des premières entreprises à vendre des chaussures en ligne, en 1996, en plus d’être le premier commerce détail canadien à vendre des chaussures en ligne.

Lorsque nous avons commencé à faire affaire avec Moneris, les paiements par cartes de débit et de crédit sont devenus beaucoup plus fluides. Dans la vente en ligne, il n’y a aucun contact avec les clients, nous voulions donc nous assurer que cette partie de la transaction était correcte, ce que Moneris nous a prouvé avec chaque transaction.

 

Quel conseil donneriez-vous aux petites entreprises qui souhaitent se développer?

J’ai déjà donné la plupart de mes conseils – rester fidèle à ses valeurs fondamentales et tirer avantage de ses partenaires –, mais il est aussi important de porter attention aux détails de l’entreprise.

Chez SoftMoc, nous nous efforçons de tout faire. Nous nous concentrons à offrir des produits de qualité, un excellent service à la clientèle, un environnement de travail positif et favorable pour les employés, et une très bonne relation avec nos fournisseurs. Porter attention à toutes ces parties de notre entreprise en tout temps représente beaucoup de travail, mais cela rapporte. Comme je le dis toujours, le commerce de détail est dans les détails!

Article précédent
8 choses que les entreprises canadiennes doivent savoir à propos d’Apple Pay
8 choses que les entreprises canadiennes doivent savoir à propos d’Apple Pay

Apple Pay offrira aux clients une façon simple et fluide de traiter des transactions sans contact grâce à l...

Article suivant
5 trucs pour faire passer votre programme de cartes-cadeaux à l’étape supérieure
5 trucs pour faire passer votre programme de cartes-cadeaux à l’étape supérieure

Voici 5 trucs pour lancer votre programme de cartes-cadeaux et l’intégrer à votre flux de rentrées.

×

Reçevez nos articles par courriel.

First Name
!
Merci!
Error - something went wrong!