Nicolas Dinh de MasterCard: le succès des paiements mobiles et des porte-monnaie électroniques au Canada

October 19, 2015

nicolas-dinh-mastercard-mobile-payments

En avril, des rumeurs de pourparlers entre Apple Pay et six banques canadiennes allaient bon train. On s’attendait à ce que la solution mobile arrive au Canada à l’automne 2015, mais on attend toujours.

Les acquéreurs de transactions comme Moneris se préparent à accueillir Apple Pay au Canada en éduquant les commerçants et en s’assurant qu’ils sont prêts; 85 % des terminaux de Moneris sont prêts pour Apple Pay.

En attendant patiemment le lancement de cette solution de paiement, nous avons discuté avec le vice-président des paiements mobiles chez MasterCard Canada, Nicolas Dinh, afin de connaître son point de vue sur les paiements mobiles dans le marché canadien.

 

Q : Quelle est votre opinion sur la place actuelle du marché des paiements mobiles au Canada?

« L’acceptation des paiements sans contact est cruciale pour la réussite des paiements mobiles avec carte présente. Le marché canadien est un chef de file dans l’acceptation des paiements sans contact; aujourd’hui, une transaction MasterCard sur quatre est effectuée sans contact. L’investissement et l’engagement des commerçants en ce qui concerne l’acceptation des paiements sans contact ont pavé la voie à ces transactions au Canada.

La popularité grandissante des téléphones intelligents dotés de la technologie CCP ainsi que l’intérêt croissant des consommateurs pour les paiements mobiles nous ont menés, je pense, à un moment décisif où les consommateurs commenceront une adoption de masse des paiements mobiles. »

 

Q : De quelle façon avez-vous vu ce marché évoluer?

« Au cours des deux dernières années, nous avons assisté à une évolution rapide de la technologie permettant la virtualisation des cartes et la distribution de ces cartes virtuelles. En raison de l’introduction de la technologie WAN de transformation en jetons, les réseaux de paiement jouent un rôle de plus en plus important dans le processus de virtualisation des cartes, ce qui accélérera l’adoption des paiements mobiles par les consommateurs. »

 

Q : Selon vous, en quoi le Canada est-il différent des autres pays en matière d’acceptation et de traitement des paiements mobiles?

« L’industrie canadienne du paiement a fait un très bon travail en rendant disponibles les cartes sans contact. En général, les Canadiens préfèrent payer leurs achats quotidiens sans contact. De plus, je dirais que les Canadiens sont technophiles et adeptes de téléphones intelligents. Cela dit, les Canadiens sont un peu plus prudents que les autres lors de l’adoption de nouvelles technologies, particulièrement lorsqu’elles concernent l’argent et les finances.

C’est pourquoi le taux de pénétration des terminaux acceptant les paiements sans contact est plus élevé au Canada qu’aux États-Unis et ailleurs dans le monde. »

 

Q : Est-ce que le marché des paiements mobiles est un marché intéressant pour MasterCard?

« Les paiements mobiles ont une importance stratégique pour MasterCard. Grâce à la connectivité numérique, les attentes et les comportements des consommateurs changent rapidement, et ce, dans presque toutes les sphères de leur vie quotidienne, particulièrement en ce qui concerne le magasinage. Les consommateurs recherchent majoritairement des méthodes de paiement plus pratiques et les solutions de paiement mobiles répondent à cette demande. »

 

Q : À quel point les paiements mobiles sont-ils sécuritaires?

« Les paiements mobiles sont extrêmement sécuritaires; ils sont aussi sécuritaires que n’importe quelle transaction par carte EMV. Tout ce que MasterCard conçoit est conçu avec une « lentille EMV » et avec la sécurité des transactions en tête. Le titulaire de carte a aussi la paix d’esprit de savoir que la protection zéro responsabilité s’étend à toutes les transactions MasterCard, y compris les transactions mobiles. De plus, grâce à l’émergence de la technologie biométrique dans les téléphones intelligents et les appareils connectés, le compromis entre la sécurité et la commodité ne sera plus un problème. »

 

Q : Est-ce que MasterCard a des protections supplémentaires en place pour les transactions mobiles?

« Lorsque vous avez recours à des solutions mobiles utilisant la transformation en jetons du service d’activation numérique de MasterCard (SANM), les renseignements de votre carte ne sont jamais exposés au monde extérieur. Il s’agit d’une autre couche de sécurité qui fournit une protection supplémentaire à la transaction. »

 

Q : Quelles autres solutions représentent la compétition de MasterPass?

« La plupart de nos compétiteurs offrent des produits semblables à MasterPass. Nous assistons à une course aux porte-monnaie électroniques et le produit qui offrira le plus de valeur ajoutée sera l’ultime gagnant. »

 

Q : Quels sont les différenciateurs de MasterPass sur le marché?

« L’aspect unique de MasterPass est qu’il permet à nos émetteurs d’offrir leur propre marque de porte-monnaie directement à leurs titulaires de cartes. Nous avons un éventail d’options de commercialisation dont les émetteurs peuvent tirer avantage, du porte-monnaie de marque blanche hébergé par MasterCard à un porte-monnaie API complètement personnalisé hébergé par un partenaire et pouvant être conçu pour un émetteur par notre groupe de services des transactions mobiles (STM). »

 

Q : Quels sont les obstacles devant l’adoption des paiements mobiles et sans contact?

« Les processus d’inscription et d’intégration des premières solutions de paiement mobiles et sans contact lancées au Canada étaient non intuitifs pour le consommateur, ce qui résultait probablement de l’immaturité de la technologie à ce moment. Trois ans plus tard, la technologie a considérablement évolué en plus de s’améliorer. Les consommateurs pourront finalement ajouter leurs cartes à leur porte-monnaie électronique facilement et intuitivement. » 

 

Q : Qu’est-ce qui attend ce marché, selon vous?

« Les solutions de transformation en jetons comme le SANM accéléreront le développement des jetons et des cartes virtuelles en une myriade de porte-monnaie électroniques au Canada. Cela incitera les fournisseurs de porte-monnaie électroniques à innover et à concevoir le meilleur produit possible pour convaincre les consommateurs. Au bout du compte, c’est le consommateur qui sera gagnant. » 

Article précédent
Ne craignez pas la fraude, combattez-la [Vidéos et autres ressources pour vous aider à vous protéger]
Ne craignez pas la fraude, combattez-la [Vidéos et autres ressources pour vous aider à vous protéger]

Renseignez-vous et vos employés sur les façons d’agir de manière proactive contre la fraude de carte de cré...

Article suivant
Cyberlundi et magasinage des Fêtes: comment préparer votre entreprise
Cyberlundi et magasinage des Fêtes: comment préparer votre entreprise

Cyberlundi a généré 2 milliards de dollars en ventes électroniques en 2014. Voici 10 conseils comment prépa...

×

Reçevez nos articles par courriel.

First Name
!
Merci!
Error - something went wrong!