Le Vendredi fou — une fête empruntées aux États-Unis qui peuvent rapporter beaucoup à votre entreprise

November 16, 2015

black-friday-big-revenue-for-business

En 2014, environ un détaillant canadien sur cinq planifiait tenir une vente spéciale lors du Vendredi fou, et 61 % des consommateurs canadiens prévoyaient magasiner au cours de cette journée.

Bien que certains soutiennent que les achats canadiens reliés aux ventes des fêtes basées aux États-Unis sont limités, il est indéniable que beaucoup s’y sont ralliés. Les consommateurs sont avides de rabais, et les détaillants sont heureux d’offrir des rabais s’ils se soldent par une augmentation du volume de ventes et des revenus.

Les statistiques montrent aussi la popularité grandissante de ces événements de magasinage : les ventes du Vendredi fou ont dépassé celles des soldes de l’Après-Noël en 2014, et le Vendredi fou a affiché une augmentation des ventes totales de 5 % par rapport à 2013; cette augmentation est remarquable puisque, contrairement aux soldes de l’Après-Noël, le Vendredi fou n’est pas un jour férié au Canada.

Les principales raisons comprennent :

  • La compétition du Sud – les détaillants canadiens veulent éviter de perdre des ventes au profit des entreprises états-uniennes. De nombreux Canadiens profitent d’importants rabais pendant ces jours de magasinage populaires au sud de la frontière. Les consommateurs vivant à proximité des États-Unis seront convaincus de magasiner localement (ou en ligne) seulement si les entreprises canadiennes offrent des rabais similaires, surtout si l’on tient compte du taux de change actuel.
  • Vaincre le froid – en magasinant en ligne lors du Cyberlundi, les Canadiens évitent d’affronter le climat rigoureux qui sévit habituellement à l’époque des Fêtes de fin d’année.
  • L’équité internationale – de nombreuses entreprises transfrontalières offrent aux clients canadiens les mêmes rabais qu’elles offrent aux clients états-uniens afin de véhiculer un message cohérent. Cela signifie tenir des ventes au Canada lors du Vendredi fou et du Cyberlundi. Les détaillants canadiens doivent faire de même pour demeurer compétitifs.

Bien que la plupart des États-Uniens sont assez satisfaits des ventes nationales pour demeurer dans leur pays, la faiblesse du dollar canadien pourrait diriger les consommateurs au Nord pendant cette saison des Fêtes.

 

En juillet, la Banque de Montréal prévoyait que le dollar canadien glisserait à 75 cents (USD) à l’automne, ce qui ouvrirait de nouvelles portes pour les exportateurs canadiens et attirerait les consommateurs états-uniens au Canada. La valeur du dollar plane juste au-dessus de la valeur prévue, ce qui encouragera davantage les entreprises canadiennes à tenir des ventes et des promotions pendant les fêtes états-uniennes pour attirer les consommateurs des environs.

Les ventes au Canada pour la fin de semaine complète (qui commence avec le Vendredi fou et se termine avec le Cyberlundi, le 30 novembre 2015) ont augmenté de 4,32 % en 2014 par rapport à la même fin de semaine en 2013. Les consommateurs magasinent aussi davantage au cours de la semaine précédant le Vendredi fou; on constate une augmentation de 5 % par rapport à l’année précédente.

 

Qu’est-ce que les Canadiens achètent pendant cette longue fin de semaine de magasinage?

Selon le rapport du quatrième trimestre de 2014 de MonerisMD ±:

Transport

Les Canadiens dépensent significativement plus pour le transport; les dépenses globales relatives au transport ont augmenté de 11,4 % au cours du quatrième trimestre, probablement en raison des déplacements ayant lieu pendant les Fêtes. Les taxis et les lignes aériennes affichent respectivement une croissance de 9,8 % et de 5,9 %.

Nourriture et divertissement

Les ventes des restaurants rapides et des restaurants à consommation sur place ont respectivement augmenté de 7,8 % et de 5,4 % par rapport à la même période en 2013. Une forte croissance en novembre (+ 11,3 %) dans les magasins d’articles ménagers a mené à une croissance globale de 6,5 % dans cette catégorie. Les consommateurs ont moins dépensé pour le divertissement au cours du dernier trimestre de 2014 par rapport à l’année précédente (- 0,9 %).

Vêtements

Les ventes dans les magasins de vêtements de sport ont augmenté de 8,5 % au cours du quatrième trimestre de l’année dernière par rapport à l’année précédente. Les magasins de chaussures et la catégorie des bagages et des produits en cuir ont affiché une croissance de 5 %.

vendredi-fou-entreprise

 

On s’attend à une généralisation des ventes du Vendredi fou et du Cyberlundi dans d’autres secteurs d’affaires, à l’instar de la progression observée chez nos voisins du Sud.

Aux États-Unis, les appareils électroniques et les jouets populaires font partie des produits connaissant le plus de succès lors du Vendredi fou. Cette année, Apple devrait tenir une des plus importantes promotions du Vendredi fou jamais vues, surtout étant donné l’attrait que représente Apple Watch comme cadeau pour les Fêtes. De plus, les magasins à grande surface comme Target, Walmart et Toys R Us ouvrent tous leurs portes très tôt, ce qui attire habituellement les foules dès 3 h du matin. Les autres coutumes relatives au Vendredi fou et au Cyberlundi incluent des promotions instantanées, des cadeaux publicitaires et des tirages, des partenariats avec d’autres entreprises et organismes qui tiennent des ventes en magasin (par exemple, des ventes de pâtisseries, de couronnes de Noël, d’articles fabriqués à la main, etc.).

Le sondage de 2014 sur le magasinage du temps des Fêtes réalisé par Accenture indique qu’un tiers des consommateurs canadiens s’attendent à trouver les meilleures aubaines lors du Vendredi fou, et que le même nombre de consommateurs attendent les soldes de l’Après-Noël avec impatience. Il s’agit d’un important changement par rapport à l’année précédente; le même sondage indiquait que 23 % des consommateurs canadiens s’attendaient à trouver les meilleures aubaines lors du Vendredi fou.

Si la tendance croissante vers le magasinage du Vendredi fou se maintient, les commerçants canadiens pourraient commencer à sentir une pression pour adopter des pratiques similaires. Entre-temps, vous pouvez préparer votre entreprise pour le magasinage des Fêtes et profitez de la frénésie commerciale qui donne le coup d’envoi au magasinage des Fêtes chez nos voisins du Sud.

 

Cet article est présenté à titre informatif seulement et n’est pas destiné à fournir des conseils personnalisés d’ordre juridique, financier ou autre. ± Cette information est basée sur des données de transaction par cartes de crédit et de débit agrégées. Les pourcentages sont tirés de volumes de ventes réels — la valeur en dollar des transactions effectuées par cartes de crédit et de débit et traitées par les commerçants Moneris au cours de la période indiquée —  en comparaison avec les volumes de ventes de l’année précédente.

Article précédent
Faites comme Uber : menez votre entreprise au niveau supérieur
Faites comme Uber : menez votre entreprise au niveau supérieur

Comment cette petite entreprise lancée par deux entrepreneurs férus de technologie s’est-elle rendue aussi ...

Article suivant
Autoassistance, 1re partie : Comment réinitialiser votre terminal
Autoassistance, 1re partie : Comment réinitialiser votre terminal

Nos instructions de réinitialisation de terminal de paiement sont faciles à suivre. Ce guide autoassistance...

×

Reçevez nos articles par courriel.

First Name
!
Merci!
Error - something went wrong!