Ce que nous réserve la période des Fêtes 2017

October 6, 2017

La période des Fêtes est un moment attendu des commerçants, car elle signifie « nouvelle clientèle », en plus de permettre aux commerçants d’offrir une expérience client exceptionnelle pendant la période la plus achalandée de l’année. Se préparer à l’achalandage d’acheteurs et porter attention aux tendances en matière de dépenses de l’année précédente sont essentiels pour connaître le succès pendant la période des Fêtes.

Afin de vous préparer à ce temps festif et occupé, découvrez ce à quoi vous devez vous attendre des acheteurs cette année ainsi que la façon de satisfaire leurs préférences en matière de magasinage.

Les acheteurs dépensent plus d’année en année

Dans la lignée des années précédentes, et selon les données que Moneris a colligées, il est fort probable que la période des Fêtes de 2017 sera encore plus achalandée que celle de l’année d’avant. D’année en année, les acheteurs dépensent plus au cours de la période des Fêtes, dans pratiquement tous les environnements de vente au détail, qu’il s’agisse de grands magasins pour l’achat de cadeaux ou d’hôtels pour les séjours d’une nuit.

Selon les données de Moneris, les dépensent ont augmenté de 5,34 % et de 4,24 % en novembre et en décembre 2016, respectivement, comparativement à l’année précédente. Une croissance de 5,91 % ainsi qu’une croissance de 10,73 % ont aussi été enregistrées la journée du Vendredi fou et le 23 décembre, respectivement. Il est fort probable que cette croissance continue pendant la période des Fêtes cette année.


Les trois jours les plus achalandés de l’année

Chaque année, trois jours en particulier ressortent du lot en matière d’achalandage : le Vendredi fou, le 23 décembre et la journée des soldes du lendemain de Noël. Cette année ne fera sûrement pas exception. Depuis l’arrivée du Vendredi fou au Canada en 2010, les détaillants se questionnent sur la popularité croissante de cette journée de magasinage empruntée aux États-Unis. Si l’on compare les dollars dépensés au cours du Vendredi fou et des soldes du lendemain de Noël, le Vendredi fou a été plus populaire que les soldes du lendemain de Noël durant les trois dernières années. En prenant ces éléments en considération, vous préférerez peut-être concentrer vos efforts de marketing et vos promotions sur l’arrivée du Vendredi fou cette année.

Si l’on compare les heures de transactions les plus achalandées, Moneris remarque que les transactions ont monté en flèche entre 14 h et 15 h le Vendredi fou et le 23 décembre 2016 Il serait dans l’intérêt de votre entreprise de prévoir son personnel en conséquence pendant ce moment!

Les acheteurs occupés préfèrent les transactions sans contact

Les cartes sans contact ne sont plus inusitées dans le marché actuel, et leur popularité continue de croître, puisque les consommateurs se rendent de plus en plus compte de la commodité et de la vitesse de cette technologie. Lors du Vendredi fou de 2016, près de la moitié (47 %) des transactions traitées par Moneris étaient des transactions sans contact, et cette tendance continuera fort probablement de s’amplifier au cours de la période des Fêtes 2017.


Les acheteurs étrangers dépenseront probablement plus pendant la période des Fêtes

Pensez aussi aux acheteurs étrangers pendant la période des Fêtes cette année : la faiblesse du dollar canadien a tendance à attirer les acheteurs du sud de la frontière dans les centres d’achat canadiens. Les dépensent internationales traitées par Moneris ont augmenté de 10,25 % pendant le Vendredi fou de 2016, et il est fort probable que les dépenses continuent d’augmenter en 2017 étant donné que le taux de change favorise encore le dollar américain.

Article précédent
Un aperçu du futur : comment se préparer à l’arrivée de 2018
Un aperçu du futur : comment se préparer à l’arrivée de 2018

Article suivant
Vos données sont-elles en sécurité?
Vos données sont-elles en sécurité?

×

Reçevez nos articles par courriel.

Prénom
!
Merci!
Error - something went wrong!