Les différentes façons d’accepter les paiements sécuritaires pour les petites entreprises

October 15, 2018

Il ne semble pas manquer de modes de paiement de nos jours. Les consommateurs canadiens ne manquent pas de modes de paiement, qu’il s’agisse d’une application de paiement sur un téléphone intelligent, d’une carte à puce ou NIP, ou encore de la bonne vieille méthode de l’argent comptant. Par contre, il est important pour les propriétaires d’entreprise d’accepter les paiements de la manière la plus sécuritaire possible, que ce soit en magasin, en ligne ou en déplacement.

Aujourd’hui, les petites entreprises peuvent accepter des paiements sécuritaires de plusieurs façons. Voici certaines des plus populaires.

Accepter des paiements sécuritaires en magasin

Des modes de paiement sont apparus plus dans la dernière décennie que jamais auparavant. C’est pourquoi l’acceptation des paiements sécuritaires en magasin est devenue plus complexe au fil du temps.

La façon la plus sécuritaire d’accepter des paiements en magasin est d’utiliser un terminal de paiement de comptoir, sans fil ou mobile. L’argent comptant présente de nombreux dangers pour la sécurité, alors que les paiements par carte présentent un faible risque en matière de fraude si vous adoptez les mesures appropriées d’acceptation de cartes. Il existe quelques méthodes différentes de traitement d’une transaction par carte de débit ou de crédit, et certaines d’entre elles sont plus sécuritaires que d’autres.

Glisser L’époque où la seule façon de payer par carte était en la glissant n’est pas si lointaine. Grâce aux avancées technologiques, ce temps est révolu. Le glissement de la carte n’est pas conseillé sur les terminaux de paiement, puisque d’autres méthodes plus sécuritaires existent, mais il demeure une option de dernier recours.

Sans contact Les paiements sans contact sont nouveaux dans l’industrie du paiement. Ils utilisent une technologie de communication en champ proche (CCP) afin de communiquer avec le terminal de paiement. Les paiements sans contact fonctionnent pour les achats de 100 $ et moins au Canada.

Puce et NIP La technologie à puce et à NIP est le troisième et dernier des modes de paiement sécuritaire en magasin. Les clients insèrent leur carte dans le terminal, puis saisissent leur NIP afin d’authentifier leur achat. Cette méthode est très sécuritaire à cause des deux niveaux de vérification durant l’achat.


Accepter des paiements sécuritaires en ligne

Vous pouvez accepter les paiements sécuritaires en ligne en quelques étapes, en fonction du type de système de paiement en ligne qu’une entreprise met en place. Nous avons récemment publié quelques articles utiles à propos de l’acceptation des paiements en ligne, notamment Comment accepter des paiements par carte de crédit en ligne et Les meilleurs modes de paiement en ligne pour votre entreprise.

En résumé, deux façons principales pour accepter des paiements sécuritaires en ligne s’offrent à vous : une page de paiement hébergée (PPH) et une interface de programmation d’applications (API). Une PPH s’intègre à votre commerce en ligne afin d’accepter les paiements et d’héberger la page même sur le réseau de traitement. L’API, quant à elle, s’intègre parfaitement à votre commerce en ligne afin d’uniformiser son style et ses fonctions, et vos clients n’ont pas à quitter votre site. Ces deux solutions en ligne, sécuritaires pour les propriétaires de petites entreprises, peuvent accepter de nombreux types de paiement, y compris les cartes de crédit et les portefeuilles électroniques.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur l’acceptation de paiements sécuritaires, consultez nos articles intitulés Comment accepter les paiements par carte de crédit en magasin et Cinq conseils pour ouvrir un commerce en ligne simple.


L’information du présent article est fournie à titre informatif seulement et ne constitue pas des conseils d’ordre juridique, commercial ou autre, et ne représente pas l’opinion de Moneris ou celle des sites Web ou services cités dans cet article. 

Article précédent
La façon dont les petites entreprises peuvent se préparer pour le Vendredi fou et le Cyberlundi
La façon dont les petites entreprises peuvent se préparer pour le Vendredi fou et le Cyberlundi

Article suivant
Quatre avantages d’un partenariat avec Moneris pour les commerces de détail
Quatre avantages d’un partenariat avec Moneris pour les commerces de détail