Le ménage du printemps, ou comment préparer votre entreprise pour les ventes printanières

April 28, 2021

Après un hiver long et froid, de nombreux Canadiens se préparent à sortir de leur maison, à se dégourdir les jambes et à entamer leur magasinage printanier (en respectant les distances, évidemment). Cette année en particulier, nous prévoyons une augmentation de l’achalandage, car les consommateurs ont hâte de sortir. En effet, 62 % des consommateurs ont l’intention de magasiner au moins une fois par semaine, selon un rapport produit par The Harris Poll en mars 2021.[1]

Comme la fête des Mères, le Cinco de Mayo, la fête de la Reine et la fête des Pères approchent à grands pas, il est important de préparer votre entreprise à un achalandage accru. L’idéal est de s’inspirer de l’énergie naturelle et vibrante du printemps et de l’appliquer à votre commerce, qu’il soit physique ou électronique. Voici certains conseils pour vous aider à tirer pleinement profit de cette saison :

Planifiez vos ventes du printemps

Étant donné la grande quantité de fêtes à venir , il est important d’organiser des promotions spéciales pour inciter les gens à acheter leurs cadeaux dans votre commerce. Par exemple, vous pouvez offrir la livraison gratuite au Canada, des rabais ou bien des articles gratuits avec certains achats.

Si des gens sont abonnés à vos courriels ou si vous êtes actif sur les médias sociaux, informez vos clients de vos ventes spéciales ou donnez-leur des codes promotionnels à utiliser sur votre site Web (p. ex. le code PRINTEMPS20 qui offre 20 % de rabais sur tous les articles printaniers). Encore mieux, faites la promotion de vos « articles essentiels pour le printemps » afin d’attirer l’attention de vos clients.

Procurez-vous des cartes-cadeaux

Offrir des cartes-cadeaux à vos clients peut diversifier vos revenus, en plus de vous aider à améliorer vos ventes et la visibilité de votre marque. De plus, des études démontrent que 81 % des Canadiens estiment que les cartes-cadeaux sont un bon cadeau, et 59 % d’entre eux préfèrent recevoir une carte-cadeau plutôt que de l’argent comptant.

Inscrivez-vous au programme de cartes-cadeaux de Moneris dès aujourd’hui et obtenez un rabais de 20 %[2] sur les cartes-cadeaux physiques, et un rabais de 50 % sur les frais de configuration des cartes-cadeaux électroniques![3]

Actualisez votre apparence

Si vous avez un commerce en ligne, vous pouvez modifier vos modèles à l’image du printemps. C’est une excellente occasion de mettre à jour la bannière de votre page d’accueil pour y afficher vos promotions printanières ou les mesures prises dans votre commerce physique pour protéger les clients contre la COVID-19. Vous voulez que vos clients soient à l’aise de se rendre dans votre commerce.

Mettez également à jour tous vos présentoirs et affiches pour montrer une thématique printanière. Les couleurs vives, les fleurs et les fenêtres ouvertes sont d’excellentes façons d’attirer les clients et de vous démarquer de la concurrence. Profitez également de cette occasion pour commander des fournitures afin d’offrir une expérience d’achat unique à vos clients. Le ménage du printemps n’est pas réservé qu’aux maisons! Faites en sorte que votre commerce étincelle de propreté, notamment en nettoyant vos planchers, vos fenêtres et vos comptoirs pour que vos clients se sentent à l’aise.

Suivez les tendances

Selon un rapport des dépenses de Moneris, il est attendu que les produits et services liés à la rénovation de maison, à l’entretien des pelouses, au golf, au camping et aux bicyclettes soient plus en demande avec l’arrivée du beau temps.[4] Assurez-vous d’offrir des produits saisonniers pour attirer les clients et proposez des produits complémentaires.

En adaptant votre commerce à l’arrivée du printemps, vous vous préparez également à la hausse d’acheteurs qui voudront certainement profiter des ventes liées à la fête des Mères, aux remises de diplômes et à la fête des Pères. En offrant des cartes-cadeaux à vos clients, vous mettez à leur disposition une option facile à se procurer, pratique et aimée de tous, ce qui, en retour, peut faire mousser vos ventes.[5]


[1] https://theharrispoll.com/wp-content/uploads/2021/03/Harris-Poll-COVID-1-year-FINAL-3.pdf

[2] Les offres s’appliquent aux commandes de cartes-cadeaux physiques (non électroniques) de Moneris approuvées et passées entre le 15 avril 2021 et le 31 mai 2021 (la « Période d’admissibilité »). Afin d’être admissible à cette offre, vous devez avoir conclu une entente avec Corporation Solutions Moneris (« Moneris »), qui décrit les modalités applicables aux commandes de cartes-cadeaux et aux services afférents (une « Entente relative aux cartes-cadeaux de Moneris »). Vous devez également commander une quantité minimale de 200 cartes-cadeaux par modèle de carte dans le cadre d’une seule commande passée lors de la Période d’admissibilité. Le rabais de 20 % s’applique uniquement à cette commande et au coût d’achat d’une carte (taxes en sus) indiqué dans votre Entente relative aux cartes-cadeaux de Moneris. Il ne s’applique à aucuns autres frais applicables décrits dans cette entente ou dans les autres ententes de Moneris, notamment les frais initiaux, les frais mensuels, les frais de recharge des cartes-cadeaux ainsi que les frais associés à la création de maquettes et à la production de rapports améliorée. La valeur de l’offre susmentionnée dépend des frais applicables de votre Entente relative aux cartes-cadeaux de Moneris et du nombre de cartes-cadeaux commandées. Cette offre n’est pas transférable, n’est pas monnayable, ne peut être jumelée à aucune autre offre de cartes-cadeaux et est susceptible d’être retirée ou modifiée à tout moment.

[3] Les offres s’appliquent aux inscriptions au programme de cartes-cadeaux électroniques de Moneris entre le 15 avril 2021 et le 31 mai 2021 (la « Période d’admissibilité »). Afin d’être admissible à ces offres, vous ne devez pas être actuellement inscrit au programme de cartes-cadeaux électroniques de Moneris et vous devez conclure une entente avec Moneris qui décrit les modalités applicables aux commandes de cartes-cadeaux électroniques et aux services afférents durant la Période d’admissibilité (une « Entente relative aux cartes-cadeaux électroniques de Moneris »). Ces offres ne sont pas transférables ni monnayables, ne peuvent pas être jumelées à aucune autre offre de cartes-cadeaux et sont susceptibles d’être retirées ou modifiées à tout moment sans préavis. Moneris appliquera un rabais de 50 % sur les frais de configuration des cartes-cadeaux électroniques (taxes en sus) après la date d’entrée en vigueur de l’Entente relative aux cartes-cadeaux de Moneris.  Le rabais ne s’applique pas à Moneris Go, aux achats de cartes-cadeaux électroniques déjà effectués ou à aucuns autres frais applicables décrits dans l’Entente relative aux cartes-cadeaux électroniques de Moneris ou dans les autres ententes de Moneris, notamment les frais de recharge des cartes-cadeaux et les frais associés à la création de maquettes. Cette offre n’est pas transférable, n’est pas monnayable, ne peut être jumelée à aucune autre offre de cartes-cadeaux et est susceptible d’être retirée ou modifiée à tout moment.

[4] Selon un rapport des dépenses de Moneris de 2020 qui analyse des données de transactions par cartes de crédit et de débit dans diverses catégories au Canada. Les nombres et les pourcentages indiqués correspondent aux volumes réels de transactions traitées par Moneris dans chaque catégorie, comparativement aux volumes de transactions de l’année précédente, à moins d’indication contraire.

Article précédent
Comment réussir la fête des Mères et augmenter vos ventes cette année
Comment réussir la fête des Mères et augmenter vos ventes cette année

Il est temps de repenser vos façons de permettre à vos clients de donner des cadeaux. Voici comment donner ...

Article suivant
Adopter le commerce électronique : cinq stratégies pour faire croître votre petite entreprise
Adopter le commerce électronique : cinq stratégies pour faire croître votre petite entreprise

À première vue, se tourner vers le commerce électronique peut sembler difficile, mais c’est loin d’être le ...