Actualité sur les commerçants de Moneris: Time is Ticking

December 1, 2020

Actualité sur les commerçants de Moneris : Time is Ticking

L’Actualité sur les commerçants de Moneris jette un œil aux entreprises canadiennes prospères dans un milieu des affaires en pleine évolution. Découvrez ce qui a permis à ces entrepreneurs de décoller, la façon dont ils se sont adaptés à notre « nouveau normal » et leurs plans pour le futur!

À l’âge de 23 ans, Robin Devine était propriétaire de la concession canadienne de Checker Automobiles, et c’est ce qui a marqué le début de son aventure. Grâce à sa promesse d’honnêteté envers ses clients, elle a connu le succès avec Checker, puis avec sa deuxième entreprise, qui reproduisait des modèles automobiles de 1952. Qu’il s’agisse de la vente de lilas et de rhubarbe avec sa grand-mère dans l’Est de Toronto ou de la création de montres signatures dignes de la royauté, il va de soi que le cheminement de Robin a été particulièrement intéressant.

Dites-nous en plus sur Time is Ticking. D’où vous est venue l’idée de travailler en horlogerie?

J’ai commencé à travailler en horlogerie au hasard. Un de mes amis travaillait dans l’industrie horlogère et nos petites filles étaient les meilleures amies du monde. Il avait d’excellentes idées et il m’a demandé si je voulais l’aider avec un concept pour la Monnaie royale canadienne. Je suis allée à Ottawa avec lui et nous avons créé la première montre à l’effigie de la feuille d’érable pour la Monnaie. Après ça, nous avons créé nos premières montres à l’effigie des timbres-poste pour Postes Canada en utilisant de vrais timbres-poste de la série Canadian Wild Life des années 1950.

Le plus intéressant dans tout ça c’est que j’ai créé le premier concept de prévente pour Postes Canada, en 2001. Toutes nos montres de la série Wild Life vendues étaient des précommandes. Postes Canada nous a payé les montres après les avoir vendues et avoir reçu les fonds. Les gens ont attendu trois mois avant de recevoir leur montre, et près de 12 000 montres ont été vendues. Cette campagne a connu un succès monstre si on tient compte du fait que les montres ont été vendues uniquement à leurs membres philatélistes, et non pas au grand public. La prévente est donc devenue ma principale façon d’exercer mes activités.

À ce moment, mon ami était passé à autre chose et je fabriquais les montres par moi-même par l’entremise de mes fournisseurs. Je m’occupais de chaque aspect de la campagne : la conception des montres, la création des campagnes et l’envoi des montres. La seule chose que je ne faisais pas était l’assemblage des montres.

L’armée canadienne n’avait pas beaucoup d’argent pour fortifier l’esprit de corps, et les régiments voulaient à tout prix avoir une montre à l’image de leur régiment et de leur héritage respectifs. Je me suis donc occupée de tous les coûts de la campagne, qu’il s’agisse de la conception ou de la publicité, j’ai établi un prix de base pour la campagne et les montres, bref tous les coûts transférés au régiment, et ce dernier décidait du prix de détail pour la montre. Des milliers de montres ont été données à des anciens combattants hospitalisés ou dans des CHSLD à travers le Canada. La vente des montres a permis de recueillir des milliers de dollars pour les régiments.

J’ai également créé des montres pour le 75e et le 90e anniversaire de Canadian Tire. Les montres vendues ont permis de lancer les célébrations du 90e anniversaire de l’entreprise. L’armée canadienne a également remis à la Reine et au Prince Philip six des montres que j’ai conçues pour les différents régiments lors de visites officielles. L’une de ces montres est du Royal Newfoundland Regiment, qui a été conçue pour le 100e anniversaire de Beaumont Hamel. J’ai été très touchée de savoir que la montre que j’ai créée pour ce régiment a eu un petit rôle dans l’hommage à l’histoire de ces familles et à leur sacrifice.

Donner au suivant semble très important pour votre entreprise, notamment avec les fonds remis aux associations d’anciens combattants et, plus récemment, aux banques alimentaires et aux refuges afin d’apporter votre soutien aux efforts humanitaires pour la COVID avec votre montre du Canada. Pourquoi est-ce si important pour vous? 

C’est grâce à mon succès dans l’industrie automobile que j’ai pu donner au suivant avec mes campagnes de montres. En ce moment, mes montres se vendent 100,00 $, et une grande partie de ces fonds sont remis à des œuvres caritatives. Si on tient compte du fait que les montres sont évaluées à près de 250,00 dollars des États-Unis, que le mouvement des montres est de style Seiko japonais, qu’elles sont plaquées or 24 ct, que le dos peut être gravé et qu’elles viennent avec un étui de collection embossé, ce prix est du jamais vu. J’ai également créé gratuitement une affiche historique pour raconter l’histoire du régiment ou de la campagne. Ce n’est pas l’achat de la montre qui importe, mais plutôt la raison de l’achat de cette montre, l’histoire représentée par chaque montre.

Quelle est la plus importante leçon que vous avez apprise en tant que propriétaire d’entreprise? Quels conseils pourriez-vous offrir aux entreprises en démarrage? Quels outils d’affaires leur recommanderiez-vous?

Soyez honnête. Soyez reconnaissant. Soyez gentil. Payez vos factures à temps. Votre cote de crédit est importante. Ne vous laissez pas dépasser par les événements. Lorsque j’ai commencé la vente Ontario Checker Sales, j’avais une automobile comme démonstrateur. Elle avait un trou de balle dans le bas de caisse (je n’ai jamais su d’où il provenait). Dès que je vendais une auto, je payais la prochaine. Travaillez fort et n’ayez pas peur de sortir des sentiers battus. Lorsqu’une porte se ferme, cherchez la prochaine qui s’ouvrira. Ne blâmez pas les autres pour vos erreurs. Relevez-vous et trouvez une autre façon de réussir. Demandez de l’aide. Tout ce qu’une personne peut vous répondre est oui ou non. N’oubliez pas que nous sommes tous les mêmes et qu’aucune personne n’est meilleure que les autres. Les occasions sont là, vous n’avez qu’à les trouver. Soyez créatif et ne vous laissez pas abattre. Il existe beaucoup de personnes merveilleuses qui sont prêtes à vous aider.

Time is Ticking est un commerçant de Moneris depuis sa création en 2000. De quelle façon cette relation a-t-elle contribué au succès de votre entreprise?

Oh mon dieu. J’adore Moneris. Au fil des ans, plusieurs acquéreurs de transaction m’ont approché, mais jamais je n’ai pensé à faire affaire avec une autre entreprise que Moneris. Lorsque Moneris a été créée, nous devions avoir un compte bancaire avec la Banque Royale, mais maintenant tout le monde peut faire affaire avec elle, et c’est fantastique.

Je n’ai jamais eu à m’inquiéter des erreurs de fonds avec Moneris. J’utilise le système de traitement par ligne téléphonique parce que c’est pratique pour moi (j’utilise encore un téléphone à clapet). À Moneris, les gens sont là 24 heures par jour. Moneris a été essentielle pour mon entreprise. Beaucoup de personnes préfèrent m’appeler pour commander. De cette façon, je peux mieux évaluer leurs besoins. Parfois, ces personnes me disent que c’est un cadeau, alors je leur envoie une carte de Noël avec la montre qui dit exactement ce que le client veut. Mon entreprise n’aurait jamais survécu sans Moneris. Tout est une question de confiance, et Moneris a toute ma confiance. Moneris nous permet, à moi et à mes clients, d’avoir l’esprit tranquille.

Avec les répercussions de la pandémie sur les petites entreprises, de quelle façon avez-vous adapté votre entreprise aux nouvelles tendances de magasinage?

C’est dur de se faire connaître, particulièrement lorsque vos transactions se déroulent toutes en personne. J’ai dû déployer des efforts pour me faire connaître, notamment en faisant passer des annonces publicitaires pour montrer aux gens que mes produits existent. Ce que vous faites pour moi est très important, et c’est exactement le genre d’entreprise que Moneris est. Moneris fait tout en son pouvoir pour concrétiser les projets de ses clients.

Avez-vous de nouveaux modèles en création? De quelle façon les gens peuvent-ils commander vos montres?

J’ai créé la montre du Canada cette année, et les fonds liés à la vente de ces montres sont envoyés aux refuges pour sans-abri et aux banques alimentaires. Au cours des deux dernières années, j’ai également travaillé sur une montre anniversaire pour la Pologne.

L’an dernier, j’ai créé des montres pour le 50e anniversaire des Jeux de la jeunesse pour les Jeux olympiques spéciaux, qui ont eu lieu à Toronto. Les montres ont été données aux jeunes athlètes qui participaient aux Jeux. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point ces athlètes étaient emballés à l’idée de recevoir ces montres, car cela n’a jamais été fait auparavant. J’aime bien faire des choses comme ça. Voir les gens sourire lorsqu’ils reçoivent quelque chose est merveilleux et cela signifie beaucoup pour moi.

Si un lecteur aimerait qu’une campagne soit créée gratuitement, c’est possible selon certains paramètres mineurs. Pour en savoir plus, consultez mon site Web www.timeisticking.ca ou écrivez-moi à timeisticking@sympatico.ca.

 

 

 

 

Aucun article précédent

Article suivant
Actualité sur les commerçants : Molly Maid
Actualité sur les commerçants : Molly Maid